REPORT VIEW:

  • styles supplémentaires sur une table, matrice et carte multi-ligne
  • Les lignes de tendance sur des visuels simples
  • Nouvelle action de forage – (Accès au détail , drill down)
  • Plan auto-zoom pendant forage / filtre
  • étiquettes In-line hiérarchie pour vision élargie (Preview)

DATA MODELING:

  • opérations de modélisation non bloquées pendant le rafraichissement des visuels
  • Time Intelligence avec des champs Date hiérarchie intégrés (Preview)
  • Les synonymes de modèle de données

 DATA CONNECTIVITY:

  • Paramètres de requête
  • Fichiers modèles (templates)
  •  Nouvelle catégorie « Services en ligne » dans la boite de dialogue « accès aux données »
  • Nouveaux connecteurs:
    – SharePoint Folder
    – Webtrends
    – SparkPost
    – tyGraph
  • Colonnes conditionnelles
  • DirectQuery – Précisez DirectQuery pour le mode d’importation dans les boîtes de dialogue de source de données
  • Type de colonne « indicateur » dans Query Editors
  • Réorganiser Requêtes et groupes de requêtes via Drag & Drop
  • Menu Query Management dans le ruban

REPORT VIEW:

  • Possibilité de publier des rapports dans un Groupe.
  • La fonction NE PAS TOTALISER lorsque le modele est connecté à une base SSAS Multidimentionnelle.

MODELISATION DES DONNEES:

  • Possibilité de changer le type de données d’une colonne en mode DirectQuery.
  • Capacité à tenir compte de l’intégrité référentielle basée sur les relations en mode Direct Query.

CONNECTIVITE DES DONNEES:

  • Connecteur SAP BW
  • Connecteur pour scripts en langage  « R »
  • Support de la Command Timeout dans UX (Surcouche pour Android)
  • Réglage pour désactiver niveau de confidentialité au niveau de la machine
  • Nouvelles transformations:
    • Suppression des « blancs » via le menu Filtrage de colonne
    • Convertion des « Durées » en Années
    • Conservation des lignes dupliquées
  • Support de l’espace et du retour à la ligne dans la prévisualisation du Query Editor.
  • Améliorations du navigateur:
    • Capacité de désactiver la prévisualisation depuis le navigateur.
  • Renommage des requetes directement depuis le volet de conception des requetes.

 

 


Le Gartner a positionné Microsoft en tant que leader, pour la neuvième année consécutive, dans le Magic Quadrant for Business Intelligence and Analytics Platforms. Pour la première fois, Microsoft est le mieux placé dans la vision des leaders.

Quadrant MAgic
Dans un marché qui évolue rapidement Microsoft dispose d’une feuille de route solide qui permettra de consolider sa position en tant que leader du marché, protégeant ainsi  les investissements des acheteurs d’aujourd’hui.


PowerBI offre des possibilités de représentation graphique supplémentaires.

Vous pouvez télécharger ces nouvelles représentations ici

Visual Gallery 1

 

Il est possible d’intégrer ces nouvelles représentations graphiques dans votre palette de PowerBI

Visual Gallery 2

Lorsque vous êtes dans la galerie visuelle il suffit de télécharger le modèle désiré. Puis dans PowerBI vous ajoutez ce nouveau modèle en cliquant sur les 3 points de suspension en bas à droite des icônes actuelles. Choisissez un ou plusieurs fichiers qui possèdent l’extension *.pbiviz

Vous pouvez ensuite utiliser la nouvelle représentation graphique dans vos rapports.

N’hésitez pas à suivre nos formations à la Business Intelligence.

Enjoy your Enterprise.

Bertrand


Lors de mes formations les participants me demandent souvent de leur présenter la différence qu’il existe entre PowerPivot et PowerBI DeskTop.

Microsoft PowerPivot est un add-on gratuit pour Excel (2010 et au-dessus) qui permet aux utilisateurs de produire de nouveaux types de rapports et analyses qui étaient tout simplement impossible avant.

Aussi bien PowerPivot que PowerBI proposent la modélisation des données dans une approche tabulaire. Tous deux offrent la puissance du langage DAX.

Tous deux proposent des colonnes et des mesures calculées.   Les deux outils  permettent des calculs temporels intelligents dans des tableaux croisés dynamiques tels que « Année après année» et «moyennes mobiles », qu’ils utilisent un calendrier fiscal, ou un calendrier personnalisé selon les besoins de l’entreprise.Toutes ces techniques sont abordées lors de nos formations. Alors qu’est-ce qui différencie les deux outils.

Tout d’abord le prix  : Excel est inclus dans la suite Office et a un coût. Power BI Desktop est entièrement gratuit.

Power BI Desktop n’est pas un tableur. Comme Excel il permet la construction du modèle de données (schéma en étoile, flocon ou constellation …) . Power BI Desktop permet une visualisation identique à celle de PowerView d’Excel 2013. Une représentation cartographique est disponible dans les deux outils (nommée power Maps dans Excel).

Power BI Desktop a vocation à être publié dans le cloud (pour l’instant gratuitement dans la version de base). Excel est un outil qui accède très facilement aux bases de données « on premises »  (Oracle, SQL, etc ). Power BI Desktop dispose d’un nombre impressionnant de connecteurs vers toutes les sources « on premises » et « on the cloud » (Google, Facebook, Mysql, Twitter , Wikipedia, Mailchimp  etc …).

ipad-407799_640

Avec Power BI Desktop vous créez des cubes analytiques sans vous en rendre compte. Vous publiez avec une grande facilité tous vos tableaux de bord dans le cloud sécurisé. Vous partagez vos dashboards et KPIs avec vos collaborateurs. Objectif  : Zéro technique pour l’utilisateur et capacité d’analyse maximale.

Power BI Service  , grâce à son organisme de formation BuroFormatic , organise des séances d’initiation et de formation. N’hésitez pas à nous contacter.

Bertrand